Les Matinées d'Euterpe


  • David
  • tiphaine
  • lise
  • maruska
  • geoffrey
  • victor
  • olivia
  • Olivia

L'Équipe des Matinées


David Benghozi


Actuellement étudiant en cycle supérieur à l'École Normale de Musique de Paris, David Benghozi s'est formé au chant lyrique (baryton basse) auprès de Jean-Philippe Courtis, Nadir Elie, Peggy Bouveret, Jacqueline Bonardot, Bruno Gousset...
Parallèlement, il a étudié la batterie à l'École Supérieure de batterie « Emmanuel Boursault », avec Damien Chauvet, à l'École « Atla » ainsi qu'au Conservatoire de La Ferté-sous-Jouarre. Il a participé à de nombreux concerts, en tant que choriste ou soliste, avec la compagnie A Travers Chants, les rencontres européennes d'Euroculture en Pays Gentiane, le Chœur et Orchestre de la Sorbonne, le Chœur et Orchestre PSL, l'Ensemble Désiderio, le Chœur Contraste, sous la direction de Johan Farjot, Karol Beffa, Rémi Tridot, Nadir Elie. Percussionniste, il joue avec l'Orchestre symphonique Paris Science et Lettres qui lui donne la possibilité de se produire dans de prestigieuses salles en France et à l'étranger.
Au théâtre, il a été percussionniste dans Sans corps ni tête de Julien Feder avec la Compagnie Babel, chanteur-comédien dans Liubi Me ! de Bertrand Festas et Les Teapots chantent l'Amour de Paul Bouffartigue avec le Théâtre du Sémaphore.
David est également directeur artistique de nombreux événements au Château Royal de Montceaux-lès-Meaux.



Tiphaine Chevallier


Soprano, Tiphaine débute le piano à l'âge de six ans et découvre le chant au collège en classe de troisième de type « à P.A.C. » (Projet d'Action Culturelle), version "Art lyrique", créée par son professeur d'éducation Musicale, Pierre Gervasoni, pour monter un opéra d'Offenbach dans le cadre scolaire. Lycéenne, elle prend ses premiers cours de chant à 16 ans. Après deux années de Classes préparatoires littéraires et un master d'Histoire de l'Art, elle s'engage dans un cycle professionnel à l'École normale de Musique de Paris dans la classe de Jean-Philippe Courtis où elle prépare actuellement son Brevet d'Exécution, tout en étant inscrite au Conservatoire Municipal du IXème arrondissement de Paris dans la classe d'Elsa Maurus. Elle poursuit également des études de musicologie à l'Université Paris-Sorbonne.



Lise Chevet


Soprano, Lise commence la musique par le piano, qu'elle aborde au conservatoire du XVIIème arrondissement de Paris avec Marie-Josèphe Truys. Elle étudie également le clavecin auprès d'Ilton Wjuniski. Et c'est en s'intéressant à la direction de chœur, avec Philippe Mazé, qu'elle se tourne vers le chant.
Aujourd'hui, elle participe à des master-classes en piano auprès de Colette Zérah et Marie-Josèphe Truys et poursuit sa formation en chant à l'École Normale de Musique de Paris dans la classe de Marie-Thérèse Keller. Elle a obtenu le diplôme d'Exécution Supérieur. Parallèlement, elle enseigne le piano en cours particuliers et la formation musicale au conservatoire du XVIIIème arrondissement de Paris.



Maruska Le Moing


Soprano venue au chant lyrique par le théâtre et l'opérette, Maruska Le Moing se forme notamment auprès de Maryse Castets, Lionel Sarrazin et Jean-Philippe Courtis. Elle prépare actuellement le Diplôme Supérieur d'Exécution à l'École Normale Cortot.
Sur scène, elle a interprété le rôle d'Elisa dans la Fiancé du Scaphandrier de Claude Terrasse, le personnage de Pomme d'api, dans l'opérette éponyme d'Offenbach. Plus récemment, elle a également chanté la partie soliste de la IVème Symphonie de Mahler, interprété divers rôles féminins dans l'opéra d'Albert Roussel, Pâdmâvâti, et participé à plusieurs concerts d'oratorios avec l'ensemble Mirae Voces (notamment Exultate Jubilate de Mozart et certaines cantates de Bach).



Geoffrey Nguyen


Né en novembre 1991, Geoffrey Nguyen débute le piano à l'âge de quatre ans.
Après son baccalauréat scientifique obtenu à seize ans, il décide de commencer sérieusement à étudier l'art du piano et entre à l'École Normale de Musique de Paris Alfred Cortot l'année suivante. Sa curiosité et son désir d'apprendre le poussent à fréquenter la Schola Cantorum, où il devient l'élève du grand musicien catalan Narcis Bonet, pour étudier l'harmonie et le contrepoint.
Depuis 2015, il travaille avec Michael Wladkovsky, pianiste américain d'origine polonaise, pour préparer le diplôme de concertiste de l'Ecole normale ainsi que des concours internationaux.
Geoffrey a eu l'occasion de se produire en France (notamment en Bretagne, d'où il est originaire) et dans d'autres pays tels que la Belgique et la Grèce.
Il a aussi participé à de nombreuses master-classes et reçu l'enseignement d'éminents professeurs tels que Claudio Constantini, Rafael Salinas, Marina Pliassova, Rena Shereshevskaya, Anne Queffélec, Laurent Cabasso...
Enfant, il a débuté la pratique des arts martiaux avec son père et l'a poursuivie avec plusieurs maîtres tels Riozo Tsukada ou Dominique Valera.
Il se passionne aussi pour la poésie, la peinture et toute forme d'art.



Victor Rességuier


Né en 1991, Victor apprend la musique dans le sillage de ses deux sœurs au conservatoire de Versailles. A sept ans, il commence par le violoncelle mais, en grandissant, il a plaisir à pratiquer d'autres instruments tels que la percussion et, surtout, la guitare qui lui offre davantage de possibilités polyphoniques que le violoncelle.
Après l'obtention de son baccalauréat Victor entre en faculté et obtient une licence de droit. Faute d'intérêt pour la matière, il s'en tiendra là.
Parallèlement à ses études universitaires, il aborde le chant par le biais d'une expérience au sein de l'ensemble vocal Sul Fiato et, après deux années de service civique à l'Arche (association fondée par Jean Vanier en 1964), il décide de se consacrer pleinement à la musique et intègre le conservatoire municipal du XIIIème arrondissement de Paris en classe de chant.
En musique, Victor est amateur de genres et de registres variés (métal, jazz, répertoire romantique); il avoue aussi une prédilection pour les prestations d'ensemble et pour les harmonies déroutantes.



Olivia Pfender


Née dans une famille de musiciens, Olivia Pfender commence la musique par le piano avant de se tourner vers le chant en entrant en 2007 à la Maîtrise de Paris. Elle en sort deux ans plus tard avec son Certificat de Fin d'études Musicales Maîtrisien en chant, piano et formation musicale, puis mène parallèlement des études en classes préparatoires littéraires et au C.M.A. du XIVe arrondissement de Paris, dans l'atelier lyrique duquel elle tient le rôle de l'Enfant dans l'Enfant et les Sortilèges de Ravel.
Titulaire d'une Licence d'Allemand et reçue à l'École Normale Supérieure en 2012, elle soutient en 2014 à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne un mémoire de Master 2 d'Histoire sur les chanteurs de l'Opéra de Paris au XIXe siècle, et décide ensuite de se consacrer entièrement au chant.
En 2016, elle incarne Sœur Margaretta dans La Mélodie du Bonheur (atelier lyrique du C.M.A. XIIe) et Barbarina dans les Noces de Figaro avec la Clique Lyrique (Montereau Fault-Yonne).



Olivia Poiatti


Olivia Poiatti commence le piano à l'âge de 6 ans au conservatoire Claude Debussy dans la classe de Marie-Josèphe Truys, et y restera jusqu'à l'obtention du DFE.
Elle se consacre ensuite à ses études, Sciences po Paris, Agrégation d'anglais puis un Master et une thèse (en cours) en psychologie clinique.
Elle revient cependant rapidement à la musique, en s'initiant au chant à la Schola Cantorum dans la classe de Jacqueline Bonnardot puis en reprenant une formation en piano auprès de Eugen Indjic. Elle a ensuite suivi pendant 3 ans le cursus de l'École Normale de Musique en harmonie, en piano dans la classe de Michael Wladkovski et en chant dans celle de Jean Philippe Courtis. Olivia est également musicothérapeute et se forme à la direction de chœur depuis cette année.